Logo Université Laval Logo Université Laval
Accueil > Tous les témoignages

Tous les témoignages

Benjamin Marchand

Baccalauréat en administration des affaires

Je viens de Montréal et j'ai décidé de m'installer à Québec durant trois sessions. À la quatrième session, je me suis trouvé un emploi à temps plein dans une grande entreprise dans la métropole. J'ai donc décidé de revenir vivre à Montréal tout en étudiant à l’Université Laval à distance.

Je donne un gros coup dans les travaux de sessions dès les premières semaines, afin d'alléger ma charge d'étude lors des semaines d'examens.

De plus, tous mes examens peuvent être faits à Montréal, un gros avantage. Ce qui est merveilleux, c'est le fait d'avoir la flexibilité d'étudier quand ça me tente. Par exemple, je suis parti deux semaines à Londres pour le travail durant la session dernière, mais je pouvais quand même faire mes quiz dans l'avion ou étudier lors de mes temps libres le soir... c'est tout simplement merveilleux la flexibilité que ça l'apporte.

Pour les étudiants qui croient ne pas être bien encadrés par le professeur ou qui se sentiraient démotivés, c'est complètement faux, car les professeurs nous tiennent constamment à jour sur les trucs à apprendre ou à connaître pour les examens, en plus de faire plusieurs suivis relatifs aux travaux de session à remettre.

Bref, les cours à distance, c'est merveilleux pour moi!

Yan Badeau-Trépanier

Microprogramme de 2e cycle en changements climatiques

Le microprogramme de 2e cycle en changements climatiques de l’Université Laval est un excellent point de départ dans l’approfondissement de notre compréhension vis-à-vis les changements climatiques. Comme ce microprogramme se complète entièrement en ligne, il est facile de concilier travail et étude. La grande force du programme est sans aucun doute la manière dont il est divisé : chacun des trois cours se veut être une analyse poussée des trois différents rapports sur l’ensemble des questions climatiques que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) produit tous les 5 ans environ.

Les changements climatiques prennent de plus en plus de place dans la société d’aujourd’hui par le biais de nombreux contrecoups, tant positifs que négatifs, qui façonnent à leur manière la planète que nous habitons. Étant titulaire d’un baccalauréat en géographie avec une concentration en géographie physique et environnement naturel de l’Université Laval, le microprogramme se veut être une continuité de celui-ci. Les questions climatiques sont souvent abordées dans le cadre des cours au baccalauréat, sans jamais les analyser en profondeur. Ma passion des changements climatiques, ainsi que l’utilité d’une meilleure compréhension de ces derniers dans un cadre professionnel a facilité mon choix de compléter ce microprogramme.

Laura Cayouette

Baccalauréat en physiothérapie – cours de psychologie et de communication à distance

L’avantage pour moi de faire des cours à distance est de pouvoir retourner dans la région d’où je viens pour retrouver ma famille et mes amies que je vois peu durant l’année. J’ai même eu l’occasion de faire mon examen dans ma région, sans avoir à me déplacer à l’Université. Cette formule de cours me permet aussi de travailler, car je choisis à quel moment je suis mes cours. Également, cette formule permet d’alléger mon horaire de cours, qui est déjà bien chargé, pour les sessions d’automne et d’hiver. Bref, suivre des cours à distance est une bonne façon de prendre de l’avance dans notre parcours scolaire, même si on reste en région !

Christina Bourgeois

Baccalauréat en sciences infirmières - à propos du cours Soins infirmiers et santé communautaire

Je l'adore surtout pour son contenu. L'enseignant a structuré chaque cours pour nous permettre de bien nous orienter dans nos exercices, les guides de lectures et les guides d'écoute émis par celui-ci étaient très précis et les vidéos à regarder étaient toutes différentes. L'encadrement de l'enseignant était structuré à un point tel qu'il nous était impossible de se perdre. Il était aussi présent sur le forum pour répondre aux questions qui lui était posées. Sa façon de fonctionner m'a permis de bien structurer mon étude et, comme c'est à distance, j'y allais à mon rythme et je pouvais créer mon horaire en fonction du temps que j'allouais au cours. Malgré mon horaire chargé pour la session d'été, ce cours de trois crédits s'est très bien fait.

Quentin Delort

Certificat en science politique

Passionné de sciences politiques, j'avais depuis plusieurs années l'envie de compléter un diplôme dans cette discipline. Néanmoins, il m'était impossible de suivre un diplôme en classe en raison de contraintes professionnelles. C'est alors que j'ai découvert les cours à distance proposés à l'Université Laval. L'encadrement personnalisé dispensé par les professeurs ainsi que la possibilité de pouvoir faire mes examens près de chez moi m'ont semblé être des points très rassurants. En effet, étant étudiant français, pouvoir réaliser mes examens à Paris a été un véritable plus. La réputation québécoise en matière d'éducation postsecondaire, et notamment à l'UL, a fini par me convaincre à m'inscrire ! Aujourd'hui, je n'ai aucun regret concernant ce choix, et j'envisage même de m'inscrire dans un baccalauréat pour suivre, cette fois à Québec, des cours en classe !

David Alexandre Marsolais-Roy

Microprogramme de 2e cycle en géomatique

Je suis ingénieur forestier chargé de la reddition de comptes spatiaux en sylviculture. Ma motivation première lors de mon inscription était de suivre l'évolution du logiciel d’ArcGIS et accessoirement en connaître un peu plus sur le mélange informatique-géographie de la géomatique. J'en ai appris beaucoup !

Ce microprogramme m'a exposé une profondeur de connaissances surprenantes tout en maintenant un niveau de difficulté bien ajusté à un novice comme moi. Les multiples domaines touchés m'ont ouvert les yeux sur les sciences géomatiques et la pertinence de la formation m’a permis d’appliquer, dans mes tâches professionnelles, mes nouvelles connaissances au fur à mesure de leur présentation. Ces connaissances m’ont beaucoup aidé autant pour les aspects techniques qu'humains.

J'ai choisi la formation à distance à temps partiel. Selon mon expérience, la formule en ligne est bien structurée et technologiquement adaptée à la matière. Il faut aussi reconnaître la compétence, l'innovation et la présence des professeurs et professionnels dans leur enseignement à distance. C'est très apprécié !

Lyne Beaulieu

Certificat en droit

Je connais bien l’Université Laval en tant que diplômée d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences et technologie des aliments, je me sentais donc en confiance.

Je suis inscrite au certificat en droit qui me permet de parfaire mes connaissances à mon rythme et de choisir des cours ayant un intérêt pratique tout en m’offrant une autonomie qui respecte à la fois mon organisation professionnelle et personnelle.

Ce choix s’est révélé tout à fait logique puisque je travaille dans le domaine de la réglementation des produits laitiers. Les défis sont nombreux : développer des produits alimentaires, communiquer avec les consommateurs selon les exigences juridiques tant fédérales que provinciales. En plus, je suis régulièrement en relation avec des avocats qui me font découvrir leur jargon et leurs procédures… et j’arrive à les comprendre! Tout cela m’a donné envie de retourner aux études et d’acquérir des connaissances juridiques.

Guillaume Morin

Baccalauréat en administration des affaires

J'ai récemment suivi deux cours en gestion financière. Ces cours offerts à distance sont de très grande qualité et sont très pertinents dans mon cheminement professionnel actuel et futur. Le mode d’enseignement à distance me permet de gérer efficacement mon temps et mes déplacements. Ainsi, chaque session, j’ai pu faire des cours à distance tout en travaillant à temps plein. Si d'autres cours liés à mon cheminement sont disponibles à distance dans le futur, je n'hésiterai pas à m'y inscrire.

1